ODALA: Développer l’avenir des smart cities & communautés

2 octobre 2020
Judith Stiekema

Lancé en septembre 2020, le projet “Collaborative, Secure, and Replicable Open Source Data Lakes for Smart Cities” (ODALA) vise à améliorer la gestion des données dans les villes. Les villes et régions européennes de quatre pays différents, ainsi qu’un cluster d’entreprises et associations privées et d’instituts de recherche, tireront parti des technologies open source et de la transformation numérique – au profit des administrations publiques.

ODALA adoptera l’infrastructure de services numériques de l’Union européenne (DSI), également connue sous le nom de Connecting Europe Facility (CEF) Building Blocks. Les éléments constitutifs soutiennent la création d’un marché unique numérique où les villes et les entreprises peuvent se connecter et partager des données. Cet environnement, appelé «lac de données/ data lake», permettra aux villes de connecter différentes sources de données – statiques, historiques et en temps réel – provenant de divers services au sein des villes.

La connexion des données de la ville dans un «data lake» donnera de meilleures informations pour les experts et les décideurs des villes. Enfin, cela leur permettra de prendre de meilleures décisions pour améliorer la qualité de vie de leurs citoyens.

Jonas Dageförde, Chief Digital Officer, Ville de Kiel, et coordinateur d’ODALA disait:

«Nous, la ville de Kiel, sommes impatients de prendre la tête du projet et de travailler avec les partenaires du projet. Le thème de la Smart City concerne toutes les villes indépendamment de leur taille et de leur emplacement. Un lieu virtuel pour rassembler les données de manière sécurisée et fiable et les rendre utilisables pour la ville mais aussi pour des tiers est essentiel. Il permet aux villes de récolter les fruits de la transformation numérique pour stimuler l’innovation et l’économie locale. Le développement de modules logiciels open source est particulièrement important pour nous. Les résultats peuvent être librement utilisés par d’autres municipalités – en Allemagne et à l’étranger.»

Suite au développement de la technologie dans la première phase du projet, elle sera mise en œuvre dans les quatre villes faisant partie d’ODALA: Kiel, Heidelberg, Carthagène et Saint-Quentin. En Belgique, la technologie sera testée et mise en œuvre dans la région de Flandre.

Davor Meersman, CEO, Open & Agile Smart Cities, disait:

«ODALA offre l’opportunité de briser les silos de données dans les villes et de créer un marché de données et de solutions entre les villes et les régions d’Europe – basé sur les mécanismes d’interopérabilité minimale de l’OASC. Le projet pratique apportera des avantages tangibles aux 155 membres de l’OASC – et au-delà pour réaliser le potentiel des données au profit de l’ensemble de l’écosystème de la ville. « 

Digital Building Blocks – Permettre aux services municipaux d’évoluer

Le projet ODALA utilise les éléments de base numériques fournis par le Connecting Europe Facility (CEF) de l’UE. En particulier, le  CEF Context Broker sera essentiel pour établir un lac de données européen pour les villes et les communautés. Le Context Broker est basé sur un standard ouvert, appelé NGSI-LD, lancé par FIWARE  et conforme aux mécanismes de Open & Agile Smart Cities – les deux sont partenaires du projet.

Le Context Broker permet de décrire le contexte des données de manière uniforme. Le contexte des données est important pour les services numériques car il décrit, entre autres, quand les données ont été enregistrées, où et par quel appareil.

Le Context Broker permet l’interopérabilité et permet d’intégrer des données provenant de différentes sources telles que des capteurs de pollution de l’air ou des stations météorologiques dans la plate-forme numérique de la ville.

À propos du consortium

Le projet ODALA rassemble l’expertise combinée d’entreprises/associations, de recherche et de villes.

Au total, 15 partenaires de Belgique, d’Allemagne, de Finlande, de France et d’Espagne forment ODALA. Les partenaires sont:

 

ODALA_CONSORTIUM

Faubourg Numérique, en tant que pôle d’innovation numérique (Digital Innovation Hub -DIH) et FIWARE iHub, est ravi de contribuer à la fois sur le plan technique et sur les activités de mise en œuvre de ce projet.

Le projet est cofinancé par la Commission européenne et se déroule d’août 2020 à juillet 2022.